Campagnes de mobilisation

29 avril : journées de grèves, d’actions et de perturbation

mercredi 23 mars 2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le cadre de la journée internationale des travailleurs-euses du 1er mai, la Coalition Main rouge vous invite à participer, le 29 avril prochain, à une journée de grèves, d’actions et de perturbations. Le 1er mai est une journée qui existe pour souligner les nombreuses luttes menées par les travailleurs et travailleuses au cours de l’histoire. Le 29 avril tombe le vendredi avant le 1er mai, et sera l’occasion pour les groupes sociaux de revendiquer le retrait des mesures d’austérité du gouvernement Couillard, et de rappeler que l’austérité déteriore les conditions de vie et de travail de centaines de milliers de personnes au Québec. Notre lutte est loin d’être terminée!

Le MÉPACQ invite ses membres et ses alliés à organiser des actions tout au long de cette journée : distribution de tracts, soupe populaire, descente de bannière, chaînes humaines, die-in, dance-in, occupations de bureau, activités de blocage, etc. Le succès de cette journée de mobilisation se mesurera dans la quantité et la créativité des actions. À Montréal, une action sera aussi organisée par la Coalition Main Rouge nationale.

Cette journée vise à rappeler au gouvernement que l’austérité n’est pas une fatalité et que d’autres choix sont possibles pour préserver et mieux financer le filet social au Québec :

– Réinstaurer la taxe sur le capital pour les banques;
– Augmenter les impôts des grandes entreprises au lieu de les diminuer;
– Augmenter le nombre de paliers d’imposition;
– Lutter plus activement contre l’évasion fiscale.
Pour participer ou organiser une action, contactez votre table régionale d’éducation populaire : www.mepacq.qc.ca/membres

Télécharger le tract

Communautaire en colère!

mardi 27 octobre 2015

Les 2-3 novembre, le MÉPACQ sera en grève contre l’austérité et le sous-financement des organismes communautaires!

Montréal, 27 octobre 2015/ Le Mouvement d’éducation populaire et d’action communautaire du Québec, le MÉPACQ, sera en grève les 2 et 3 novembre prochains. Le regroupement d’organismes annonce qu’en date du 27 octobre, la majorité des groupes communautaires membres du MÉPACQ dans 9 régions du Québec ont déjà obtenu un mandat de grève. D’autres régions se joindront au cours de cette semaine. Ces mandats de grève s’ajoutent à ceux de plus de 800 organismes communautaires qui seront en grève, ou qui seront fermés ou en interruption d’activités pour lutter contre l’austérité et leur sous-financement. « Après les pétitions, les lettres aux ministres, les rencontres avec les député-e-s, les campagnes de sensibilisation et d’éducation populaire et les manifestations, nous constatons qu’il faut encore hausser le ton pour que notre message passe, » affirme Caroline Toupin, porte-parole du MÉPACQ.

Lire le reste de cet article »

Faites du bruit pour la défense collective des droits!

mercredi 3 juin 2015

Action tintamarre des organismes communautaires de défense collective des droits qui réclament des engagements à long terme de la part du gouvernement

Québec, 3 juin 2015/ C’est aujourd’hui que les déléguées du Regroupement des organismes en défense collective des droits (RODCD) rencontrent les représentant-e-s du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale pour discuter de l’avenir des organismes oeuvrant à la défense collective des droits.

L’austérité budgétaire imposée par le gouvernement Couillard représente une menace majeure pour les droits et les conditions de vie et de travail d’une grande partie de la population. Plus les droits de la population sont attaqués et plus le travail des groupes qui défendent les droits devient important.  Toutefois, l’austérité représente aussi une menace bien réelle pour les organismes en défense collective des droits.

C’est dans ce contexte que le gouvernement libéral mettait fin, l’automne dernier, aux ententes triennales en vigueur depuis 2001 avec les organismes en défense collective des droits avec un financement de seulement 18 mois venant à échéance le 31 mars 2016.  À moins d’un an de l’échéance, les organismes n’ont aucune nouvelle quant aux intentions du gouvernement à leur égard et espèrent que leurs déléguées obtiendront non seulement des engagements à long terme pour assurer l’avenir du programme de financement de la défense collective des droits au Québec, mais aussi un rehaussement significatif de leurs subventions. Précisons que pour remplir pleinement leur mission, les organismes estiment avoir besoin d’un rehaussement de 40M$. Lire le reste de cet article »

Grève du communautaire/grève sociale : le MÉPACQ consulte ses membres

mercredi 28 janvier 2015

Réunies à Québec les 4 et 5 décembre derniers dans le cadre d’une assemblée générale régulière, les tables régionales du Mouvement d’éducation populaire et d’action communautaire du Québec (MÉPACQ) ont adopté à l’unanimité un mandat de principe pour le déclenchement d’au minimum une journée de grève du communautaire, dans une perspective de grève sociale.

C’est en réaction aux mesures d’austérité jugées inéquitables sur le plan social et aussi en raison de l’incertitude qui plane sur l’avenir des groupes de l’action communautaire autonome, en particulier les groupes en défense collective des droits, que le MÉPACQ se joint au mouvement d’opposition contre les orientations générales d’un gouvernement qui appauvrit sa population.

Le MÉPACQ a donc lancé dans tous les groupes de son réseau une consultation visant à obtenir des mandats de déclenchement d’au moins une journée de grève.

Télécharger le document de consultation

Élections 2014

jeudi 27 mars 2014

7 organisations nationales réclament des engagements pour lutter contre la pauvreté

Québec, le 27 mars 2014 – À quelques heures du dernier débat entre les chefFEs et porte-parole des partis politiques, sept organisations nationales ont pris la parole ce matin pour dénoncer le silence entourant plusieurs enjeux majeurs qui n’ont pas été traités depuis le début de la campagne électorale.

Le Front commun des personnes assistées sociales du Québec (FCPASQ), le Collectif pour un Québec sans pauvreté, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU), le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ), L’R des centres de femmes du Québec, le Réseau solidarité itinérance du Québec (RSIQ) et le Mouvement d’éducation populaire et d’action communautaire du Québec (MÉPACQ) demandent aux partis politiques de prendre leurs responsabilités en présentant des engagements pour diminuer les inégalités de revenus et pour lutter contre la pauvreté, deux défis pour ainsi dire évacués de la présente campagne électorale. Lire le reste de cet article »

Campagne contre les hausses abusives d’Hydro-Québec!

jeudi 5 septembre 2013

 

C’est ce matin que la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics lançait officiellement la mobilisation contre la hausse des tarifs d’Hydro-Québec.

En plus d’annoncer la tenue de la grande manifestation du 28 septembre, elle lance aujourd’hui un document d’information, intitulé «Hydro-Québec : détournement de mission», qui fait le point sur les hausses de tarifs d’électricité.
http://www.nonauxhausses.org/wp-content/uploads/DocumentHQ.pdf

Bonne lecture!

Coupure à l’aide sociale

mercredi 6 mars 2013

Mouvement d'éducation populaire et d'action communautaire du Québec

Une insulte aux personnes les plus pauvres!

MONTREAL, le 6 mars /CNW Telbec/ – Le Mouvement d’éducation populaire et d’action communautaire du Québec, le MÉPACQ, unit sa voix aux nombreuses organisations sociales et syndicales en dénonçant les coupures à l’aide sociale annoncée par la Ministre Agnès Maltais et en demandant au gouvernement péquiste l’abandon immédiat de cette mesure jugée comme une insulte aux personnes les plus pauvres!

Ce n’est certainement pas en coupant 129$ par mois aux personnes ayant des contraintes temporaires que le gouvernement les aidera à se trouver un emploi plus rapidement. Par contraintes temporaires, on parle, par exemple, des personnes qui ont de la difficulté à se trouver un emploi en raison de leur âge ou des personnes vivant une situation familiale particulière. La négation de ces contraintes, loin de représenter une solution vers l’emploi, représente plutôt, pour le MÉPACQ, un abandon du soutien gouvernemental envers ces personnes. Pour récupérer les quelques millions de dollar que la ministre compte aller chercher avec ces coupures, nous lui suggérons d’avoir recours à des mesures fiscales progressives mettant à contribution les mieux nantis et les grandes entreprises au lieu d’aller piger dans les poches des plus pauvres!

Pour le MÉPACQ, la société québécoise a le devoir de combler les besoins de base de l’ensemble de la population et de lui garantir le respect de ses droits fondamentaux, c’est-à-dire, le droit de se loger, de se nourrir, de se vêtir, de se transporter, d’être éduquée et d’obtenir des soins de santé. En ce sens, une société doit garantir à sa population un revenu décent et mettre en place toutes les politiques nécessaires afin de réduire les inégalités sociales et économiques.

Fondé en 1981, le MÉPACQ regroupe 11 Tables régionales en éducation populaire autonome qui rassemblent plus de 300 groupes communautaires répartis partout à travers le Québec. Par le moyen de l’éducation populaire, nous travaillons ensemble à la transformation sociale de manière à faire émerger la solidarité et la justice sociale dans notre société.

Le MÉPACQ en faveur de la gratuité scolaire

lundi 25 février 2013

Mouvement d'éducation populaire et d'action communautaire du Québec

 

 

Pour une éducation gratuite, universelle et équitable!

MONTREAL, le 25 février /CNW Telbec/ – À l’occasion du sommet de l’éducation, le Mouvement d’éducation populaire et d’action communautaire du Québec (MÉPACQ) tient à réitérer son appui à la gratuité scolaire.

Présentée comme une fantaisie par le gouvernement péquiste, la gratuité scolaire n’a pourtant rien d’irréaliste, particulièrement quand on sait que plusieurs pays industrialisés (Finlande, Norvège, Danemark, Suède, Islande, Mexique, etc.) ont mis en place des mesures semblables.  Dans ce contexte, décrire la gratuité scolaire comme une utopie démontre une mauvaise foi de la part du gouvernement Marois et un désir de se conformer aux impératifs économiques de l’idéologie néolibérale. C’est pourquoi le MÉPACQ unira sa voix, le 26 février, à celles de milliers d’étudiantEs et groupes sociaux qui iront manifester leur mécontentement quant à l’absence d’un réel débat de société sur l’enjeu de la gratuité scolaire.

Pour le MÉPACQ, les frais de scolarité ne font que reproduire les inégalités sociales et économiques présentes dans notre société et encourager l’endettement excessif des jeunes travailleurs et travailleuses. La gratuité scolaire représente la seule façon de garantir une éducation accessible, universelle et équitable pour tous les QuébécoisEs, sans égard aux contraintes de la pauvreté.

Fondé en 1981, le MÉPACQ regroupe 11 Tables régionales en éducation populaire autonome qui rassemblent plus de 300 groupes communautaires répartis partout à travers le Québec. Par le moyen de l’éducation populaire, nous travaillons ensemble à la transformation sociale de manière à faire émerger la solidarité et la justice sociale dans notre société.

Lire aussi : La gratuité scolaire. De la garderie à l’université… au nom de notre droit à l’éducation !

«Pour une société juste» : 22 août, manifestation de la Coalition opposée à la privatisation et la tarification

jeudi 16 août 2012

Pour une société juste ! 22 août, manifestation de la
Coalition opposée à la privatisation et la tarification
14h, Place du Canada, Montréal

https://www.facebook.com/events/296756760432627/

Le 22 août, manifestation unitaire avec la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics.
On marche POUR une société JUSTE ! Étudiantes et étudiants, travailleuses et travailleurs, locataires, personnes en situation de pauvreté, militantes et militants, mobilisons nous massivement.

Il y a urgence de revoir les finances publiques pour répartir la richesse et cela devrait être au cœur de la présente campagne électorale…. ce n,est visiblement pas le cas. ENSEMBLE bloquons les politiques néolibérales!

Le MÉPACQ consultera ses membres sur le projet d’une grève sociale

mardi 26 juin 2012

Mouvement d'éducation populaire et d'action communautaire du QuébecGRÈVE SOCIALE ILLIMITÉE
Le MÉPACQ se dote d’un mandat de principe

Montréal, 21 juin 2012 – Réunies à Sherbrooke les 14 et 15 juin derniers dans le cadre de son assemblée générale annuelle, les tables régionales du Mouvement d’éducation populaire et d’action communautaire du Québec (MÉPACQ) ont adopté à l’unanimité un mandat de principe pour le déclenchement d’une grève sociale à durée illimitée.

C’est en réaction à l’implantation des politiques économiques jugées inéquitables sur le plan social telles que la tarification, la taxation et la privatisation des services publics, que le MÉPACQ se joint au vaste mouvement d’opposition contre les orientations générales d’un gouvernement qui appauvrit sa population.

Lire le reste de cet article »