Auteur

Lettre ouverte : Nos luttes ne se sont pas confinées !

mercredi 28 avril 2021

Nos luttes ne se sont pas confinées !

Une année marquée par la justice sociale et climatique malgré la pandémie

 

Les défis de la COVID-19

La dernière année a été marquée par la crise de la COVID-19 et les mesures sanitaires. Cette pandémie est étroitement liée à la destruction de la biodiversité et des écosystèmes. Les scientifiques alertent que les bouleversements climatiques en provoqueront davantage dans les prochaines années. 

Lire le reste de cet article »

Affiches – Un geste individuel c’est bien, un choix collectif c’est mieux!

lundi 12 avril 2021

Face à la crise climatique, on entend trop souvent des discours (très néolibéraux!) qui mentionnent que ce sont les petits gestes individuels des personnes qui vont sauver l’environnement. Cette logique fait porter la responsabilité sur les individus plutôt que de s’attaquer aux systèmes et mettre en place des solutions collectives qui ne laissent personne derrière.

Pas de justice climatique, sans justice sociale! C’est avec des mesures collectives que nous pourrons avoir un impact significatif sur la protection de l’environnement.

En ce sens et suite à l’expérience , en 2020, des affiches régionales sur les impacts des changements climatiques, le MÉPACQ lance une série d’affiches régionales qui met en lumière des initiatives collectives inspirantes, des mobilisations en cours ou des enjeux collectifs qui participent à bâtir un projet de société qui allie justice sociale et climatique.

Un geste individuel c’est bien, un choix collectif c’est mieux!

 

Pour télécharger l’ensemble des affiches en fichier PDF, cliquez ici

Pour télécharger une affiche spécifique :

1- Mauricie
2- Estrie
3- Montréal
4- Outaouais
5- Côte-Nord
6- Québec
7- Lanaudière
8- Montérégie
9- Centre-du-Québec

Pour personnaliser votre propre affiche, téléchargez le gabarit en format publisher

Téléchargez le texte des affiches en format accessible, Word

OUVERTURE DE POSTE : Coordonnatrice ou coordonnateur à l’éducation populaire et à la défense collective de droits

lundi 29 mars 2021

OUVERTURE DE POSTE :

 Coordonnatrice ou coordonnateur à l’éducation populaire et à la défense collective de droits

 Contrat de 12 mois, possibilité de prolongation

Le Mouvement d’éducation populaire et d’action communautaire du Québec (le MÉPACQ) est un regroupement provincial de 11 Tables régionales multisectorielles composées d’environ 300 groupes d’éducation populaire autonome. Par le moyen de l’éducation populaire, nous travaillons ensemble à la transformation sociale de manière à faire émerger la solidarité et la justice sociale dans notre société.  La lutte au néolibéralisme est l’élément central de toutes nos actions et nos réalisations. Nous intervenons sur les questions liées au désengagement de l’État, mais aussi sur d’autres oppressions systémiques qui traversent notre société (racisme, sexisme, etc.) et nous nous mobilisons en faveur de la justice sociale et climatique. Nos deux champs d’action prioritaires, indissociables l’un de l’autre, sont les luttes sociales et la reconnaissance et le financement de l’éducation populaire, de l’action communautaire autonome et de la défense collective des droits. Lire le reste de cet article »

Manifestation mondiale pour la justice climatique du 19 mars 2021

jeudi 18 mars 2021

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 Pour diffusion immédiate

Manifestation mondiale pour la justice climatique du 19 mars 2021

Le Québec répond présent!

[Liste des villes ici], le vendredi 19 mars 2021 – Partout au Québec, des actions sont prévues pour marquer la Journée mondiale d’action pour la justice climatique du 19 mars, en réponse à l’appel global lancé par le mouvement Fridays for Future. Une foule de groupes, dont la Coalition étudiante pour un virage environnemental et social (CEVES) et le Mouvement d’éducation populaire et d’action communautaire du Québec (MÉPACQ), joignent leurs forces afin d’exiger un plan de sortie de la crise sanitaire qui soit juste et viable.

Les mobilisations locales soutiendront que les ravages sociaux et économiques causés par la pandémie doivent être réparés en investissant massivement dans les services publics et les programmes sociaux et en nous protégeant dès maintenant contre la crise climatique qui pointe à l’horizon, faisant – selon l’écrasante majorité des scientifiques – peser sur l’humanité une menace existentielle, incluant celle de la multiplication des pandémies. Comme on peut le voir avec la pandémie de COVID-19, ces contextes de crise ne feront que creuser davantage les inégalités en affectant plus durement les personnes les plus vulnérables et marginalisées.

Dans le contexte du dépôt du rapport du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE), le rejet du mégaprojet GNL-Gazoduq s’impose comme une revendication majeure des manifestations au Québec. Avec des émissions de GES prévues équivalentes à celles de 10 millions de voitures annuellement, la mise à risque de plusieurs espèces menacées, dont le béluga du Saint-Laurent, et la construction du gazoduc sur les territoires non-cédés des nations atikamekw et innue, GNL-Gazoduq ne correspond pas aux attentes environnementales et sociales des QuébécoisEs. Plus de 120 000 personnes ont signé la pétition pour qu’il soit rejeté, 48 associations étudiantes représentant plus de 300 000 étudiantEs ont pris position contre et une majorité de QuébécoisEs se sont prononcéEs en sa défaveur dans le cadre d’un sondage mené par Léger.

La demande d’une transition juste et verte par des mesures concrètes, comme l’abandon de tout projet extractiviste et le rejet de l’austérité, se veut au cœur de la présente mobilisation. La science est évidente et rappelle constamment l’urgence d’une action climatique forte, maintenant ou jamais.

« Présentement nous vivons  au cœur d’une pandémie mondiale dont nous avons vécus plusieurs vagues, mais les vagues des changements climatiques qui nous attendent seront encore plus immenses et détruiront notre biodiversité de façon irréversible. », affirme Mathilde Robitaille-Lefebvre, Co-porte-parole de la CEVES-UdeS.

« La crise de la COVID-19 a mis en lumière les terribles inégalités qui traversent nos sociétés et les grandes failles dans notre modèle économique, qui détruit la Terre et le tissu social. À la veille du budget gouvernemental, ce n’est plus possible de regarder ailleurs ou de lancer de belles promesses vides, il est temps d’agir! Il est incontournable de retisser notre filet social et de garantir un avenir où le bien-être des communautés et des écosystèmes est au cœur des décisions politiques. », martèle Valérie Lépine du Mouvement d’éducation populaire et d’action communautaire du Québec (MÉPACQ).

« Il y a deux ans, le 15 mars 2019, c’était la première grosse manifestation à Québec avec 5000 étudiants. L’Université Laval était majoritairement en grève. Deux ans plus tard, on ne voit toujours pas de réponse assez grande de la part du gouvernement. On veut qu’il prépare une relance juste et verte, en cessant d’encourager les projets écocidaires comme Laurentia, GNL-Québec et le 3e lien et en soutenant plutôt un littoral Est écologique et social ainsi qu’un projet de transport en commun accessible à tous.tes. », rappelle Chloé Proulx, co-porte parole de la CEVES à Québec au niveau collégial.

«On sait que la COVID-19 a exacerbé les inégalités sociales et les violences racistes. On sait aussi que des catastrophes mondiales telles la pandémie que nous vivons actuellement seront de plus en plus nombreuses à mesure que la crise climatique s’accélérera. Devant ces réalités troublantes, il est primordial de faire de notre lutte pour le climat une lutte antiraciste, décoloniale et de justice migratoire. Un monde carboneutre ne vaut rien s’il repose sur l’oppression.», défend Florence Lachapelle, militante de la CEVES à Montréal.

– 30 –

Source :

  • Mouvement d’éducation populaire et d’action communautaire du Québec (MÉPACQ)

Le MÉPACQ est un mouvement national et multisectoriel qui travaille à la transformation sociale dans une perspective de justice sociale. Il regroupe 11 Tables régionales en éducation populaire autonome (ÉPA) qui regroupent 333 groupes populaires et communautaires autonomes.

  • Coalition étudiante pour un virage environnemental et social (CEVES)

Née de l’union de Pour le futur Mtl, Pour le futur Québec, du Devoir environnemental collectif et de La planète s’invite à l’Université, la CEVES est une coalition étudiante pan-québécoise qui se mobilise et milite pour la justice climatique.

 

Pour informations et demandes d’entrevue

Éliane Legault-Roy

Relationniste

Cell. : 514-692-4762

eliane@beteferoce.com

 

Liste des actions – Ça suffit les promesses vides!

mercredi 10 mars 2021

 

Ça suffit les promesses vides!  

 19 mars 2021

Journée d’actions pour la justice sociale et climatique 

Un appel international a été lancé le 19 mars prochain par le mouvement étudiant Fridays for future. À travers le monde, des jeunes et des moins jeunes se mobiliseront pour demander des actions claires pour protéger l’environnement et les populations humaines.

Le MÉPACQ et ses membres ont décidé de se joindre à la mobilisation ainsi que CEVES et d’autres organisations. Plus d’une dizaine de régions du Québec seront mobilisées ce jour-là pour exiger des changements pour la justice sociale et climatique.

Pour accéder à l’appel à l’action

 

Consulter la carte interactive qui compile les initiatives de justice sociale et climatique (mobilisations, ÉPA ou autres) du 19 mars 2021 jusqu’au jour de la Terre le 22 avril!

 

Cliquez ici pour inscrire vos initiatives, actions ou activités en faveur de la justice sociale et climatique

 

Listes des actions

Consultez l’évènement facebook avec la liste

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Outils
Matériel pour le visuel (affiche, bandeau, gabarit)

Ressources : 

19 mars 2021 – Appel à l’action – Ça suffit les promesses vides!  

lundi 22 février 2021

 

Appel à l’action – Ça suffit les promesses vides!  

 19 mars 2021

Journée d’actions pour la justice sociale et climatique 

 

Le MÉPACQ invite ses membres et ses alliés à organiser des actions (dans le respect des mesures sanitaires) tout au long de cette journée : distribution de tracts, atelier sur la justice climatique, descente de bannière, rassemblement virtuel ou physique, chaînes humaines, die-in, dance-in, occupations de bureaux, activités de blocage, etc. Le succès de cette journée de mobilisation se mesurera dans la quantité et la créativité des actions. 

Une journée internationale 

Cette journée d’action s’inscrit dans le cadre de l’appel international du mouvement Friday’s for future (Vendredi pour un futur) porté par la jeunesse partout à travers le monde. 

S’attaquer réellement à la crise climatique, une question de justice sociale! 

La crise de la COVID-19 a mis en lumière les terribles inégalités qui traversent nos sociétés et les grandes failles dans notre modèle économique qui détruit la Terre et le tissu social. 

Ce n’est plus possible de regarder ailleurs ou de lancer de belles promesses vides, il est temps d’agir!

  • Les bouleversements climatiques ont déjà, et auront, de plus en plus, des impacts sur notre alimentation, notre santé, les écosystèmes, nos conditions de vie, etc.
  • Le 1% des plus riches émet deux fois plus de gaz à effet de serre que la moitié la plus pauvre de la planète.
  • Les personnes les plus vulnérables et marginalisées subissent plus durement les conséquences des bouleversements climatiques.
  • Toute crise, qu’elle soit économique, sanitaire ou climatique, creuse davantage les inégalités sociales.

 

Ça suffit les promesses vides! 

Malgré l’urgence d’agir, le vaste consensus scientifique et les mobilisations citoyennes sans précédent des dernières années pour la justice sociale et climatique, le gouvernement s’entête à ne pas nous écouter.

Les élites politiques, d’un côté, affirment avoir à cœur notre santé,  les personnes vulnérables et l’environnement,  mais de l’autre, sabrent dans nos droits, sabotent nos programmes publics et nos services sociaux et poursuivent la destruction des écosystèmes pour le profit. Il est légitime de se demander quelles actions mettent-ils en place pour une plus grande justice sociale et climatique?

Les mesures prises par le gouvernement, aussi bien pour gérer la crise climatique que les crises sanitaire et sociale que nous vivons depuis bientôt un an, sont nettement insuffisantes, vont à l’encontre des droits humains, et ne permettent pas de rebâtir une société plus juste et équitable.

À la veille du budget gouvernemental rappelons au gouvernement, qu’il est incontournable de retisser notre filet social et garantir un avenir où le bien être des communautés et des écosystèmes est vraiment au cœur des décisions politiques.

Ça suffit les promesses vides!
#FiniesLesPromessesVides #NoMoreEmptyPromises  

Nous demandons de : 

  • Renforcer dès maintenant et de façon durable le filet social;
  • Annuler les projets à fortes émission de GES notamment GNL Québec;
  • Garantir un revenu pour toutes et tous pour vivre dignement;
  • Abandonner le recours aux énergies fossiles et nucléaires.

 

Envie de participer? 

Consulter la liste des évènements au Québec

Inscrivez une nouvelle action dans la carte interactive

Pour participer ou organiser une action, contactez votre table régionale d’éducation populaire : www.mepacq.qc.ca/membres ou la permanence du MÉPACQ : communication@mepacq.qc.ca

Outils en vue du 19 mars 

Matériel pour le visuel (affiche, bandeau, gabarit)

Ressources : 

 

Enquête de justice sociale et climatique

jeudi 18 février 2021


Dans le cadre de la journée internationale de la justice sociale, le 20 février, le MÉPACQ lance une série de courtes fiches d’éducation populaire autonome sur la question de la justice sociale et climatique.

Comment la crise climatique affecte nos droits? Sommes-nous toutes et tous égaux face aux dérèglements climatiques?  Nous avons mené notre enquête!

 

Les outils du MÉPACQ sont le fruit d’un travail collectif. Merci à la TROVEP Outaouais, la TROVEP Estrie, le RÉPAC 03-12 et la Table des groupes pop de la Côte-Nord pour leur contribution! Remerciement spécial à l’AQOCI, le FRAPRU, Action Santé Outaouais, la section Québec de la Ligue des droits et libertés ainsi que le comité décolonisation du Front commun pour la transition énergétique pour avoir partagé leurs savoirs!

Le droit au logement
Les droits des femmes
Le droit à un revenu décent
Les droits des personnes racisées
Le droit à la santé
Le droit à la sécurité alimentaire
Les droits des peuples autochtones
Les droits des personnes migrantes

Télécharger l’ensemble des fiches pour impression

Télécharger l’ensemble des textes des fiches en version Word

Projet de loi 66

mercredi 21 octobre 2020
⚠️ Qu’est-ce que le projet de loi 66 (PL66)? ⚠️

Quels sont les grands enjeux de ce projet de loi? Est-il compatible avec une relance juste et verte? On explore le sujet avec ces deux vignettes!

Téléchargez la vignette page 1
Téléchargez la vignette page 2
Téléchargez : Projet de loi 66 – Texte accessible dans word

2 nouveaux outils : La mobilisation en temps de COVID-19 et la relance, quelle direction pour la suite des choses?

mercredi 9 septembre 2020

 

Organiser la mobilisation en temps de COVID-19
Cet outil rassemble plusieurs conseils et pistes de réflexion pour que les groupes communautaires puissent revenir et continuer à se mobiliser pour une société plus juste dans le contexte de la pandémie de COVID-19.

Télécharger le document en PDF

Télécharger le document en texte Word

 

 

La relance, quelle direction pour la suite des choses?
Les gouvernements nous parlent de plus en plus de la relance économique post-COVID, de plans de soutien à l’économie, de la nécessité de reprendre rapidement le rythme d’avant. Cet outil vise à se questionner : Est-ce que revenir au status quo est souhaitable? Est-ce que cet avenir économique est à l’image de nos valeurs? Relancer quoi au juste ? Profitons de cette occasion pour se positionner sur la direction que nous voulons prendre.

Télécharger le document en PDF

Télécharger le document en texte Word

 

 

Nouveau site web à venir!

mercredi 15 juillet 2020

Le vaillant mais vieillissant site web du MÉPACQ éprouve présentement certains problèmes avec ses menus déroulants.

Si vous avez besoin d’une information ou d’un outil, contactez-nous!
communication@mepacq.qc.ca
514-843-3236

Nouveau site web à venir cet automne!
Nous travaillons fort à la réalisation d’un nouveau site web, compatible avec les différents appareils mobiles et conforme aux normes d’accessibilité du web.